Comment travailler avec la recherche publique impacte aussi votre image de marque ?

19-11-2019

Une publicité avec un scientifique reconnu pour une marque de yaourt ? Le nom d’un institut de recherche sur le packaging d’une crème antirides ? En complément de son premier objectif qui est l’apport technologique de pointe, la recherche publique peut aussi être un élément marketing qui participe à l’image de marque des entreprises.

La perception de la marque est un enjeu crucial. Convaincre les consommateurs de la qualité et du sérieux de leurs produits permet aux entreprises d’acquérir un élément clé qui jouera un rôle décisif dans leur développement : la confiance de leurs clients. Cette confiance n’est pas toujours facile à acquérir, associer son image à celle de la recherche publique peut être un élément très convaincant aux yeux des utilisateurs.

La confiance des consommateurs pour une marque : un élément crucial dans la stratégie des entreprises. 

 

La confiance est souvent liée au sentiment de sécurité, de fiabilité inspirée par la marque. Cela a un impact direct sur le succès du produit ou du service commercialisé et cela constitue un véritable avantage concurrentiel. La question est alors de savoir comment développer ce sentiment de confiance auprès des utilisateurs d’une marque. Il existe de multiples possibilités et revendiquer une collaboration avec la recherche publique en est une.

Les établissements de recherche publique sont présents dans notre société depuis des dizaines d’années. Ils jouissent d’une renommée certaine loin d’être usurpée. Qui n’a jamais entendu parler du CNRS, du CEA ou encore des laboratoires des universités ? Ces structures rassemblent les meilleurs scientifiques du pays et représentent l’excellence de la recherche française au niveau national mais aussi international.

C’est donc naturellement que l’image du laboratoire de recherche est devenue un gage de qualité scientifique donc un moyen de créer de la confiance.
La société Filorga a décidé de s’adresser au grand public en lançant une gamme de crème anti-âge à partir d’une technologie issue du CNRS. Au-delà de la promesse technologique qui reste le premier argument, cette collaboration revendiquée a été : « Idéal pour gagner en notoriété et faire exploser ses ventes en France et à l’étranger » selon un article de l’Usine Nouvelle*. De nombreuses entreprises travaillent en collaboration avec la recherche publique pour innover. La marque Filorga a décidé, elle, d’en faire un argument de confiance en mettant en avant cette information directement sur son mode d’emploi et sur son packaging. 

Les laboratoires de recherche publique regorgent de technologies et de compétences qui peuvent s’avérer clés dans le développement d’une entreprise en termes d’innovation. Cela présente donc un intérêt de développement scientifique évident mais aussi commercial. En associant son image à celle du savoir-faire des laboratoires de la recherche publique, une entreprise développe son capital confiance. D’une pierre, deux coups !


*L’Usine Nouvelle : https://www.usinenouvelle.com/article/la-france-championne-du-rajeunissement.N451712 
 

Dans le même sujet