Recherche appliquée VS recherche fondamentale, les différentes facettes de la recherche publique

06-12-2019

On appelle recherche publique, la recherche financée par l’état français. C’est celle d’acteurs notoires comme le CNRS, le CNES, l’Institut Pasteur ou encore Sorbonne Université mais pas seulement. Il existe des centaines d’établissements publics de recherche représentant pas moins de 110 000 chercheurs (1). Cela représente un potentiel de résultats de recherche qui peuvent intéresser les entreprises. Mais quelles formes prend la recherche publique et comment peut-elle être utile aux objectifs de votre société qu’elle soit un grand groupe, une ETI, une PME ou une startup ? On vous donne quelques éléments de réponses en opposant deux sœurs ? à priori ennemies, j’ai nommé la recherche fondamentale et la recherche appliquée. 

Round 1 : jauger les forces en présence

La recherche appliquée d’abord, elle représente les travaux réalisés dans un but bien précis comme traiter efficacement le pneumocoque. Ainsi les équipes de recherche vont mobiliser tout le matériel et leurs forces disponibles afin d’atteindre cet objectif. Sans pour autant être sûr que ces travaux de recherche aboutiront, il s’avère que pour la recherche appliquée les résultats obtenus sont considérés comme plus sûrement « transférables » vers une entreprise que dans le cas de la recherche fondamentale.

Passons donc à la recherche fondamentale. Elle correspond aux travaux réalisés dans le but d’accroitre les connaissances disponibles sur un sujet donné. L’objectif poursuivi par les équipes de recherche est de faire avancer l’état de l’art. On comprend facilement donc que les applications industrielles potentielles sont plus incertaines que pour le cas de la recherche appliquée mais ce n’est pas le but poursuivi !


Round 2 : ex aequo, fin du match

Une fois n’est pas coutume, on va vous faire une réponse de normand chez Getinlabs. En effet entre recherche appliquée et fondamentale notre cœur balance et il nous est impossible de faire un choix et tant mieux ! En effet, grâce à la recherche appliquée on peut solutionner des problèmes posés ayant une application marché possiblement immédiate. Et forcement chez Getinlabs, quand le marché rencontre la recherche publique, grâce aux valorisateurs, on aime ça. 

La recherche fondamentale est, quant à elle, source d’avancées majeures et c’est bien ce qu’on lui demande. En effet, ce n’est pas en cherchant à photographier l’intérieur du corps humain que l’imagerie médicale est née mais bien en étudiant le fractionnement de la lumière. En France, nous avons encore la chance d’avoir une recherche scientifique où on laisse la possibilité au chercheur de pratiquer la recherche fondamentale et c’est selon nous… fondamental !


Si vous souhaitez découvrir ce que la recherche publique sans opposition de style peut faire pour vous grâce à l’accompagnement des valorisateurs, n’hésitez pas utiliser les services de Getinlabs >>

  1. Notre catalogue d’offres de technologies
  2. Click & Co-lab pour trouver des compétences de laboratoire
  3. Meet & Co-lab pour rencontrer et échanger


(1)    Etat de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°11 (juillet 2018)
 

Dans le même sujet